Archives annuelles : 2018

Décembre 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Décembre 2018 Vol. 41 No 4

L’édition du mois de décembre aborde les sujets suivants:

  • Assemblée générale annuelle des PPQ
  • Prix Environnement de l’UPA
  • Vœux des Fêtes

En savoir plus »

Les PPQ et l’IRDA récompensés lors du Congrès annuel de l’Union des producteurs agricoles

Les Producteurs des pommes du Québec et l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) ont reçu hier le Prix Environnement Hélène-Alarie lors de la Grande fête agricole et forestière organisée par l’Union des producteurs agricoles.

Le prix reçu souligne l’excellence de la technique de la confusion sexuelle, qui consiste à utiliser des diffuseurs à phéromone, une substance comparable à un parfum, pour lutter contre un des principaux ennemis des pommes : le carpocapse. Ainsi, les producteurs réduisent grandement l’utilisation des pesticides. Les PPQ tiennent à souligner l’adhésion phénoménale des producteurs à ce projet. En effet, en 2017, 137 entreprises utilisaient la confusion sexuelle et 1 521 hectares, soit l’équivalent de 2 800 terrains de football, avaient une défense formée de diffuseurs à phéromone!

Ce prix témoignent des efforts faits par l’industrie pomicole pour adopter les meilleures pratiques de production fruitière intégrée. Les PPQ remercient les investigateurs et idéalisateurs du projet: les producteurs Marc Chiasson, Michael Leahy et Joël Mackenzie, ainsi que le chercheur en entomologie de l’IRDA, M. Daniel Cormier et le MAPAQ pour le soutien financier.

Pour en savoir plus plus sur le projet de la confusion sexuelle.

Communiqué – Prix Hélène-Alarie

 

©Photo: UPA

En savoir plus »

Novembre 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Novembre 2018 Vol. 41 No 3

L’édition du mois de novembre aborde les sujets suivants:

  • Méritas Louis-Hébert – Appel de mise en candidature
  • Finalistes au prix environnement – UPA
  • AGA des PPQ et de Québec
  • Promotion avec Bob le Chef
  • Gagnants Royal Winter Fair
  • Etc.

En savoir plus »

Sondage sur le marché du travail

Un important sondage sur le marché du travail du Conseil canadien des ressources humaines en agriculture est présentement en cours. Le CCRHA mène ce sondage de recherche et d’information sur le marché du travail (IMT) afin d’étudier la main-d’œuvre agricole au Canada. L’étude permettra de fournir à l’industrie agricole des renseignements à jour sur le marché du travail et permettra l’élaboration de nouvelles prévisions sur l’offre et la demande de main-d’œuvre jusqu’en 2029, pour le Canada et par province et type de production.

Ce sondage concerne donc les producteurs agricoles, les employés, membres des familles ainsi que les intervenants du secteur agricole du Canada et du Québec.

Les PPQ sollicitent votre collaboration afin répondre au petit questionnaire. Le CCRHA souhaite obtenir un bon nombre de réponses pour bien représenter le secteur agricole au Québec.

Celui-ci est en vigueur jusqu’au 30 novembre prochain.

 

En savoir plus »

Formation – Protégez vos cultures, protégez votre santé

 

La formation été créé par un comité de travail, dont fait partie les PPQ. Le projet a été réalisé en collaboration avec Santé Canada, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et le Réseau de santé publique en santé au travail.

Le but de cette formation de sensibiliser tous les producteurs agricoles aux dangers liés à l’utilisation des pesticides.

Vous voulez y participer? Inscrivez vous à ces événements!

27 novembre 2018 – Journée Dura-Club

6 décembre 2018 – Journées horticoles de Saint-Rémi – Pomme

 

 

En savoir plus »

Méritas producteur – Mise en candidature

Vous connaissez un producteur ayant fait sa marque dans la production pomicole? Voilà le moment de le souligner et le mettant en nomination pour le Méritas Louis-Hébert.

Un comité de sélection analysera les candidatures. Téléchargez le formulaire et les critères de sélection

À noter que la date limite pour retourner le formulaire est le 10 décembre 2018.

Pour toute information, contactez Geneviève Périgny soit par courriel : genevieveperigny@upa.qc.ca ou par téléphone au 450 679-0540, poste 8575.

En savoir plus »

Journée Bilan Pomicole de l’année 2018

L’équipe du Dura Club vous invites à la Journée Bilan pomicole de l’année 2018.

C’est un événement ouvert à tous les producteurs, employés et intervenants!

La journée se tiendra le 27 novembre prochain, à  Frelighsburg.

Pour information et réservation : 450 248-0454, poste 21

Invitation journée bilan pomme Dura-Club 2018

En savoir plus »

Dépôt de projets – Initiative ministérielle « Productivité végétale »

L’objectif de l’initiative est d’augmenter la productivité des entreprises spécialisées en production végétale par l’amélioration de l’efficacité de la main-d’œuvre et des travaux agricoles.

Projets admissibles

Les projets déposés doivent viser l’amélioration de l’efficacité de la main-d’œuvre ou des travaux agricoles, par ce moyen :
• Acquisition ou adaptation d’équipement de production, de récolte ou de conditionnement

 

Aide financière 

• peut atteindre un maximum de 40 % des dépenses admissibles
• peut atteindre un maximum de 50 % des dépenses admissibles pour :
– les CUMA
– la relève agricole
– les entreprises détenant une précertification ou une certification biologique pour la production en lien avec la demande.
• jusqu’à concurrence de 25 000 $ par entreprise pour la durée de l’Initiative.

 

Procédure pour déposer une demande d’aide financière

• Remplir un formulaire de demande d’aide financière et l’acheminer à la Direction de la planification et des programmes. Le formulaire sera disponible lorsque la période d’inscription sera en vigueur.
• Joindre dans l’envoi les états financiers de l’entreprise pour les deux dernières années.

 

La première période d’inscription débutera lundi prochain le 29 octobre et se poursuivra jusqu’au 16 novembre 2018.

Pour plus de détails concernant l’admissibilité des projets, consultez le texte intégral de l’initiative ministérielle qui sera en vigueur jusqu’au 15 janvier 2020.

 

En savoir plus »

Octobre 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Octobre 2018 Vol. 41 No 2

L’édition du mois d’août-septembre aborde les sujets suivants:

  • Campagne de promotion 2018-2019
  • AGA régionales
  • Programme de modernisation des vergers
  • PPA
  • Retraits et modifications d’usages – produits à base de carbaryl
  • Ordre national du mérite agricole

En savoir plus »

Guide pour les gérants de verger

AGRIcarrière, en collaboration avec les PPQ, a développé un guide pour promouvoir la profession de gérant de verger. Ce guide sera disponible dans les Centres d’emploi agricole et sur le site Internet d’AGRIcarrière.

Un outil intéressant si vous êtes à la recherche d’une gérant de verger!

Téléchargez le guide gérant de verger

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation – Compton

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le Verger Coeur de pomme et le MAPAQ, vous invite à une séance gratuite de formation, de démonstration et d’explication sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

26 octobre de 16 h à 19 h à Compton

Consultez l’invitation pour la Cidrerie Verger Ferland

Pour inscription gratuite
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne ou communiquez avec
Mathieu Bilodeau, responsable des communications :
418 643-2380, poste 203 (mathieu.bilodeau@irda.qc.ca)

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation – L’Islet

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le Verger Coeur de pomme et le MAPAQ, vous invite à une séance gratuite de formation, de démonstration et d’explication sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

25 octobre de 12 h à 15 h à L’Islet

Consultez l’invitation pour les Vergers et Jardins Caouette

Pour inscription gratuite
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne ou communiquez avec
Mathieu Bilodeau, responsable des communications :
418 643-2380, poste 203 (mathieu.bilodeau@irda.qc.ca)

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation – Sainte-Cécile-de-Milton

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le Verger Coeur de pomme et le MAPAQ, vous invite à une séance gratuite de formation, de démonstration et d’explication sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

22 octobre de 13 h à 16 h à Sainte-Cécile-de-Milton

Consultez l’invitation pour la Cidrerie Milton

Pour inscription gratuite
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne ou communiquez avec
Mathieu Bilodeau, responsable des communications :
418 643-2380, poste 203 (mathieu.bilodeau@irda.qc.ca)

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation – Mont Saint-Grégoire

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le Verger Coeur de pomme et le MAPAQ, vous invite à une séance gratuite de formation, de démonstration et d’explication sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

22 octobre de 9 h à 12 h au Mont Saint-Grégoire

Consultez l’invitation pour le Verger Pierre Tremblay et FIls

Pour inscription gratuite
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne ou communiquez avec
Mathieu Bilodeau, responsable des communications :
418 643-2380, poste 203 (mathieu.bilodeau@irda.qc.ca)

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation – Oka

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le Verger Coeur de pomme et le MAPAQ, vous invite à une séance gratuite de formation, de démonstration et d’explication sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

21 octobre de 13 h à 16 h à Oka

Consultez l’invitation pour le Verger Coeur de pomme

Pour inscription gratuite
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne ou communiquez avec
Mathieu Bilodeau, responsable des communications :
418 643-2380, poste 203 (mathieu.bilodeau@irda.qc.ca)

En savoir plus »

Formation et démonstration d’une nouvelle approche en pulvérisation

L’IRDA, en collaboration avec le Verger Cœur de pomme, le Verger Pierre Tremblay et fils, les Vergers et Jardins Caouette S.E.N.C., la Cidrerie Milton, la Cidrerie Verger Ferland et le MAPAQ, vous invite à une série de démonstrations et de formations gratuites portant sur une méthode de pulvérisation allemande et sur les avantages de l’utilisation d’un pulvérisateur certifié AIRCHECK.

La formation est offerte les 21. 22. 25 et 26 octobre.

Consultez le site de l’IRDA pour tous les détails : https://www.irda.qc.ca/…/serie-d-evenements-gratuits-forma…/

En savoir plus »

4 octobre 2018

Bulletin express – 4 octobre 2018.  Vol. 7 no. 3

Cette édition aborde le sujet suivant :

  • Mise à jour des prévisions de modèles de désordres poste-récolte

En savoir plus »

17 septembre 2018

Édition spéciale – 17 septembre 2018

  • Babillard électronique

En savoir plus »

14 septembre 2018

Bulletin express – 14 septembre 2018. Vol. 7 no. 2

Cette édition aborde les sujets suivants:

  • Brunissement vasculaire
  • Deuxième estimation de la récolte
  • Prix minimum
  • Calendrier des dates de mise en marché

En savoir plus »

Deuxième estimation de la récolte

Pour la saison 2018, Les Producteurs de pommes du Québec prévoient toujours une récolte dans la moyenne.

Selon la deuxième estimation , la quantité serait comparable à la moyenne des 5 dernières années, soit 5,6 millions de minots de pommes.

Les producteurs demeurent optimistes quant à la qualité des pommes qui seront cueillies dans les semaines à venir!

Cliquez sur le lien suivant pour prendre connaissance des données: Deuxième estimation de récolte – Québec 2018

 

En savoir plus »

Août-sept. 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Août-septembre 2018 Vol. 41 No 1

L’édition du mois d’août-septembre aborde les sujets suivants:

  • Mise à jour sur le Mancozèbe et le métirame
  • Programmes du MAPAQ
  • Recommandations d’entreposage
  • Coût de manutention
  • Nouvelle liste des agents autorisés

En savoir plus »

Nouveau dépliant sur la Production fruitière intégrée (PFI)

Un nouveau guide sur la production fruitière intégrée est maintenant disponible! 

Vous pratiquez la PFI? Voici un outil conçu pour être distribué aux consommateurs expliquant en détail cette approche :

  • Qu’est-ce que la PFI?
  • Pourquoi pratiquer la PFI
  • Méthodes utilisées

Vous pourrez vous le procurer dès maintenant!

Cliquez ici pour visualiser le dépliant en PDF

 

 

 

En savoir plus »

Atelier-diagnostic d’un système d’irrigation goutte-à-goutte

En savoir plus »

Atelier-diagnostic d’un système d’irrigation goutte-à-goutte

Vous aimeriez savoir si votre système d’irrigation
goutte-à-goutte fonctionne de manière optimale?

Vous êtes invité à un atelier-diagnostic gratuit
sur l’irrigation le vendredi 10 août 2018, à Compton.

En cet été où la gestion de l’eau prend un caractère critique, la Direction régionale du MAPAQ en Estrie présente la journée d’information Atelier-diagnostic d’un système d’irrigation goutte-à-goutte.

Accompagné par des experts en irrigation du MAPAQ et de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), vous aurez la possibilité d’établir un diagnostic sur un système d’irrigation au Verger Le Gros Pierre, à Compton. Cette activité vous permettra d’acquérir des connaissances pratiques pouvant être appliquées dans votre entreprise.

Ce sera également l’occasion d’en apprendre davantage sur le programme Prime-Vert et sur les subventions offertes en lien avec la gestion de l’eau d’irrigation.

Si l’atelier vous intéresse, consultez l’horaire de la journée et inscrivez-vous sans frais d’ici le 3 août.

Tous les détails ici : Journée régionale – Atelier-diagnostic d’un système d’irrigation goutte-à-goutte

En savoir plus »

12 juillet 2018

Bulletin express – 12 juillet 2017. Vol. 7 no. 1

Cette édition aborde le sujet suivant:

  • Estimation de la récolte 2018

En savoir plus »

Estimation de la récolte 2018

Pour la saison 2018, Les Producteurs de pommes du Québec prévoient une récolte dans la moyenne. Selon l’estimation, la quantité serait comparable à la moyenne des 5 dernières années, soit 5 747 000 minots de pommes.

Les producteurs sont optimistes quant à la qualité des pommes qui seront cueillies dans les semaines à venir!

Cliquez sur le lien suivant pour prendre connaissance des données: Estimation de la récolte du Québec

 

En savoir plus »

Journée estivale cidricole

Première édition!

Cette journée est organisée par RECUPOM, Les Producteurs de cidre du Québec et Les Producteurs de pommes du Québec. Elle aura lieu à l’extérieur, beau temps mauvais temps, alors veuillez prévoir le nécessaire!

DATE :     24 août 2018
HEURE :     8 h 30 à 15 h 30
LIEU :     Parcelle RECUPOM
Ferme expérimentale de Frelighsburg
57, chemin St-Armand, Frelighsburg
COÛT :      20 $ / personne (incluant le lunch)

Places limitées, faites vite!

Détails de la journée

Formulaire d’inscription

En savoir plus »

Juin-Juillet 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Juin-juillet 2018 Vol. 40 No 11

L’édition du mois de juin-juillet aborde les sujets suivants:

  • Éditorial de la présidente
  • Décisions finales pour le Captane, Mancozèbe et le métirame
  • Modifications au programme ASRA
  • Permis d’agent autorisé
  • Hausse du salaire minimum
  • Résultats et sondage campagne promotionnelle 2017-1018

En savoir plus »

Résultats de la campagne promotionnelle 2017-2018

Voici les résultats de la campagne promotionnelles 2017-2018 ainsi que les résultats du Sondage Léger marketing réalisé en mai dernier.

En savoir plus »

Journée estivale cidricole

Une Journée estivale cidricole aura lieu pour la première fois le 24 août prochain.

À l’horaire en avant-midi : la visite de la parcelle d’essai de pommiers à cidre de Frelighsburg, des dégustations de cidres expérimentaux ainsi que des présentations agronomiques et œnologiques.

En après-midi, ce sera l’occasion d’échanger.

Date: 24 août 2018, 8h30 à 15h00.

Lieu : Parcelles d’essais du Recupom, Ferme expérimentale de Frelighsburg, 57 Chemin Saint-Armand, Frelighsburg, QC J0J 1C0.

 

En savoir plus »

Réunion d’été de l’industrie pomicole canadienne

Les 17-18 juillet à Summerland, Colombie-Britannique

En savoir plus »

Réunion d’été de l’industrie pomicole canadienne

Les 17-18 juillet à Summerland, Colombie-Britannique

En savoir plus »

Tournoi de golf – AQDFL

L’édition 2018 du tournoi de golf de l’AQDFL aura lieu le 11 juillet prochain au club de golf Le Versant de Terrebonne.

Pour plus de détails

 

En savoir plus »

RIMpro éclaircissage : un nouvel outil pour planifier l’éclaircissage

L’éclaircissage est une étape importante de la production de pommes qui consiste à éliminer une partie de la charge potentielle en fruit afin de garantir la qualité (calibre et couleur de fruits, etc.) et la stabilité de la production année après année. Pour plusieurs pomiculteurs, cette tâche  est un véritable casse-tête. Ceci n’est pas étonnant quand on sait que plus de 15 facteurs influencent l’efficacité d’un traitement d’éclaircissage dont les principaux sont : le cultivar, les conditions météo (température et luminosité) avant et au moment du traitement, le produit utilisé et la période d’intervention. La plateforme RIMpro utilisée depuis plusieurs années au Québec pour la gestion de la tavelure et plus récemment pour le feu bactérien, propose maintenant un nouveau modèle pour l’éclaircissage des fleurs et des fruits qui intègre certains de ces facteurs.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Guide de PFI par  et .

En savoir plus »

Éditorial de la présidente – Rencontre avec le cabinet du minsitre

Le 9 mai dernier, je rencontrais en compagnie de M. Daniel Ruel, directeur général des PPQ, M. Pierre-Luc Daigle, le nouveau chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, et M. Alain Dubé, conseiller politique au cabinet du ministre de l’Agriculture, pour faire un suivi de nos demandes évoquées lors de notre AGA. Il a été question du Programme de modernisation des vergers, du salaire minimum, de la sécurité du revenu et également de la confusion sexuelle.

Programme de modernisation des vergers
Tel que convenu lors de l’AGA, nous avons discuté des propositions d’améliorations au Programme afin d’en faciliter l’accès et d’atteindre les objectifs visés par celui-ci. Le cabinet nous a confirmé qu’il allait analyser les possibilités de modifications en prenant en considération nos demandes. Nous devrions obtenir un suivi en juin de leur part. Nous souhaitons que ce dossier soit réglé avant la nouvelle récolte, nous allons donc faire un suivi avec eux au cours du prochain mois. J’en profite pour inviter tous les producteurs à consulter ce programme et analyser leur éventail variétal. Cette action est cruciale pour conserver notre compétitivité et pérennité.

Sécurité du revenu
Les discussions ont principalement porté sur la problématique des arrimages cumulés. Nous avons proposé des alternatives pour que l’ASRA joue pleinement son rôle dans notre secteur. Malheureusement, aucun engagement ni réponse n’a été formulé de la part du cabinet. Nous devrons prévoir d’autres rencontres avec le cabinet et La Financière afin de faire avancer ce dossier.

Salaire minimum
Lors de l’AGA, le ministre avait clairement indiqué que le salaire minimum augmenterait graduellement et qu’annuellement, une étude des impacts serait réalisée. Nous avons profité de cette rencontre pour présenter les revendications communes de la Table horticole concernant la hausse du salaire minimum. Une rencontre, à ce sujet, a également eu lieu le 15 mai dernier avec d’autres groupes horticoles et le ministre, M. Laurent Lessard. Celui-ci a exprimé qu’il favoriserait la mise en place d’un crédit d’impôt à titre de solution et qu’il s’engageait à créer une Table de travail sur le salaire minimum au MAPAQ. Un sondage a été créé par la Table horticole à ce sujet.

Confusion sexuelle
Nous avons profité de l’occasion pour demander au MAPAQ d’intervenir rapidement pour soutenir l’achat des diffuseurs pour la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme puisque le programme Prime-Vert a pris fin le 31 mars 2018 et que le secteur était toujours en attente pour le renouvellement du programme. Des initiatives pour la mise en place d’une aide d’urgence étaient en cours, mais les PPQ ont profité de l’occasion pour rappeler l’importance de ce programme. Nous sommes donc très heureux de l’annonce du MAPAQ, le 14 mai dernier, dévoilant le Programme d’appui à l’utilisation d’agents biologiques et de phéromones visant la réduction des risques liés aux pesticides par les entreprises agricoles. (détails en page 2 du bulletin de mai)

En ce temps de l’année, je nous souhaite une température clémente afin de pouvoir produire des belles et bonnes pommes comme nous savons et aimons tant le faire. Pour les producteurs offrant l’autocueillette, assurez-vous que votre fiche sur le site Internet lapommeduquebec soit à jour. Cet outil est gratuit et vous permet d’atteindre de nombreux cueilleurs potentiels.

Bonne saison!
Stéphanie Levasseur, votre présidente

En savoir plus »

Mai 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Mai 2018 Vol. 40 No 10

L’édition du mois de mai aborde les sujets suivants:

  • Rencontre avec le cabinet du ministre
  • Sondage sur la hausse du salaire minimum
  • Autocueillette
  • Assurance récolte et brunissement vasculaire
  • Confusion sexuelle – Aide financière

En savoir plus »

Recherche de participants – Printemps/Été 2018

Le projet, soutenu en termes d’intérêt de recherche par les Producteurs de pommes du Québec, vise à documenter les situations de contact cutané avec les pesticides présents dans votre environnement de travail et vos pratiques de travail développées pour vous protéger.

Votre participation consisterait principalement, lors de votre travail au verger, à porter une combinaison de la marque Tyvek®, fourni gratuitement par l’équipe de recherche. Vous devrez porter le Tyvek® à 4 reprises, lors de la préparation-remplissage du pulvérisateur et lorsque vous effectuez des travaux au verger après pulvérisation. À la fin de votre tâche, le Tyvek® sera envoyé à un laboratoire pour analyser la présence de pesticides.

Lors du port du Tyvek®, nous vous observerons travailler pour comprendre dans quelles situations vous aurez été en contact avec des pesticides. Vous serez également amené à participerez à des entretiens individuels permettant d’approfondir notre compréhension des éléments observés. Pour finir, vous serez invité à participer à un entretien de groupe avec les autres participants du projet (maximum de 10 personnes) pour échanger sur l’ensemble des résultats recueillis.

 Contactez-nous pour plus d’informations :

(514) 288-1551, poste 223 ou (514) 212-1652 (par texto ou appel)

Caroline Jolly, Ludovic Tuduri, Sylvie Beaugrand et Xabi Artiguebielle

Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

www.irsst.qc.ca

En savoir plus »

Aide financière disponible en 2018 pour la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme

 

Pour 2018, les frais d’achat des diffuseurs et des pièges Delta sont subventionnés à 70 % par le Programme d’appui à l’utilisation d’agents biologiques et de phéromones visant la réduction des risques liés aux pesticides par les entreprises agricoles. Ce programme permet une aide financière maximale de 12 000 $ par exploitation agricole. Consultez les détails du Programme ici ou parlez‑en à votre conseiller pomicole.

Depuis 2010, l’utilisation de la confusion sexuelle pour lutter contre le carpocapse de la pomme permet de réduire les insecticides dans les vergers québécois. Au Québec, de 2015 à 2017, les superficies sous confusion sexuelle ont sextuplé passant de 254 ha à 1521 ha. Dans les vergers utilisant cette méthode de lutte, le nombre d’applications d’insecticides visant le carpocapse de la pomme a diminué de 30 % dès la première année et de 54 % deux ans après le début de l’utilisation de la confusion sexuelle.

La méthode de la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme a été synthétisée dans 4 fiches techniques:

En savoir plus »

Réévaluation du captane

L’ARLA a publié le 10 mai dernier le résumé de sa décision concernant le Captan. Le texte intégral de la décision (RVD2018-12) est disponible sur demande.

Le Captan continuera d’être homologué à l’avenir comme fongicide pour lutter contre les maladies du pommier. Cependant, l’homologation sera beaucoup plus restrictive, notamment dans les vergers de « gros » pommiers (arbres « semi-nains » et « standards ») au point où le Captan ne sera plus utile dans ces vergers. Dans les vergers à haute densité, la situation est moins critique. Les délais et les conditions de ré-entrée au verger et le nombre d’applications permises par année seront modifiés pour tous les vergers. Heureusement, le règlement prévoit une période de transition. Les changements vont s’opérer au cours des 2 prochaines années. Pendant cette période, les titulaires d’homologation devront changer leur emballage en faveur de sachets hydrosolubles et soumettre à l’ARLA des étiquettes qui incluent les nouvelles restrictions d’usage.

Les restrictions les plus pertinentes en pomiculture sont:

  1. La dose maximale homologuée passe à 2.4 kg d’ingrédients actifs par hectare. (ex: 3 kg/ha de Captan 80). Cette dose ne posera aucun problème en pratique. En PFI, les doses appliquées sont toujours inférieures à ce seuil.
  2. Il est en gros interdit de retourner dans le verger pendant le délai de sécurité minimal de 48 heures, même avec des vêtements de protection.

Dans les vergers à haute densité (arbres avec une envergure totale de moins de 2m de large, soit environ > 1500 arbres/ha selon la densité sur le rang et la largeur du passage pour le tracteur)

  1. Un maximum de 10 applications espacées de 7 jours au minimum seront permises. Cette restriction forcera à alterner avec d’autres fongicides pendant la période de forte croissance et repenser les traitements en été.
  2. La taille et les opérations avec un contact léger avec la culture seront interdits jusqu’à 6 jours après le traitements.
  3. Les opérations qui requièrent un contact plus direct, comme l’éclaircissage et la récolte sont interdits jusqu’à 15 jours après traitement. Cette restriction forcera à utiliser d’autres fongicides pendant cette période, notamment dans les vergers où la tavelure ou la suie-moucheture sont problématiques. Heureusement, des alternatives efficaces existent (ex: mélange de soufre et de bicarbonate).

Dans les vergers à basse densité (ex: arbres semi nains et standards (<1500 arbres /ha environ ), les restrictions seront beaucoup plus graves et forceront le quasi abandon du Captan. Seulement 2 traitements seront permis pendant toute la saison, dont une seule application après la période d’éclaircissage.

Comme ces mesures entreront en vigueur graduellement au cours des 2 prochaines années, il sera possible de se préparer. Cependant, la décision de l’ARLA pour le mancozèbe et le métiram (ex: Dithane, Polyram) attendue d’ici quelques mois viendra compliquer le portait.

Source : https://reseaupommier.irda.qc.ca/?p=19824 

En savoir plus »

Avril 2018

Bulletin aux pomiculteurs – Avril 2018 Vol. 40 No 9

L’édition du mois d’avril aborde les sujets suivants:

  • Nouvelle étude sur le coût de production
  • Brunissement vasculaire
  • Modifications du code de gestion des pesticides
  • Autocueillette
  • Politique bioalimentaire

En savoir plus »

Secourisme en milieu de travail en espagnol

Parce que chaque minute compte lorsqu’un travailleur est victime d’un accident ou d’un malaise soudain, il est important d’avoir en tout temps des secouristes formés et présents dans les milieux de travail, peu importe la taille de l’entreprise!

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) est responsable du programme de formation des secouristes depuis 1984.

18 et 25 mai 2017, Région de St-Eustache

Secourisme en milieu de travail en espagnol

En savoir plus »

Taille de formation des plantations

Techniques de taille des jeunes arbres permettant d’obtenir des tiges droites et sans défauts et d’accélérer leur croissance.

La formation se tiendra les 14 et 21 avril 2018, Capitale- Nationale

Taille de formation des plantations

En savoir plus »

Comment réussir sa transition biologique

27 avril 2018, UPA, Longueuil

Les questions

  • Quels sont les principaux risques et coûts associés à la transition?
  • Quels outils, services ou bonnes pratiques permettent de les atténuer?

Comment réussir sa transition biologique

En savoir plus »

Taille d’arbres fruitiers – pommiers

Régie d’une nouvelle plantation, pollinisation, éclairage,choix de porte-greffes et variétés, la photo protection, les branches fruitières, atelier de la taille, connaître les divers moyens de conservation des pommes.

21 avril 2018, Outaouais

https://uplus.upa.qc.ca/formation/production-dail-2-2-2/

 

En savoir plus »

Soirée Crabe & reconnaissance de l’AQDFL

L’AQDFL vous invite à assister, le 19 avril prochain, à une soirée crabe & reconnaissance lors de laquelle elle dira merci à ses 450 compagnies membres pour leur précieuse participation humaine et financière au cours des dernières années.

AU PROGRAMME :

 17 h 30  Cocktail de réseautage
 19 h  Entrée en salle et début du souper de reconnaissance (buffet varié et crabe)
 22 h  Fin de la soirée

Plus de détails

En savoir plus »

Soirée crabe & reconnaissance de l’AQDFL

L’AQDFL vous invite donc à assister à une soirée crabe & reconnaissance lors de laquelle elle dira merci à ses 450 compagnies membres pour leur précieuse participation humaine et financière au cours des dernières années.

AU PROGRAMME :

 17 h 30  Cocktail de réseautage
 19 h  Entrée en salle et début du souper de reconnaissance (buffet varié et crabe)
 22 h  Fin de la soirée

 

En savoir plus »

Formation sur les applicateurs de pesticides – CanadaGAP

Depuis avril 2017, l’applicateur de pesticides à usage agricole doit respecté la réglementation applicable ET avoir complété une formation reconnue. En plus des formations disponibles en régions, il est maintenant possible de suivre la formation en ligne.

Celle-ci durera environ 1 h 30 au coût de 50 $.

Elle est disponible en français et en espagnol sur une toute nouvelle plateforme d’apprentissage edu.agricarrieres.qc.ca. Vous pouvez procéder à l’inscription et au paiement directement sur la plateforme.

Les producteurs qui possèdent déjà un permis/certification valide n’ont pas besoin de suivre cette formation.

 

En savoir plus »

AGA du Conseil canadien de l’horticulture

L’assemblée générale annuelle du Conseil canadien de l’horticulture a eu lieu du 13 au 15 mars dernier à Ottawa. Mmes Stéphanie Levasseur et Mélanie Noël étaient présentes. Le vendredi soir, Mme Levasseur a eu l’opportunité de rencontrer plusieurs représentants politiques dont Mme Alison Porter, directrice de la politique pour Agriculture et agroalimentaire Canada, M. Dan Lussier, conseiller en politiques pour Agriculture et agroalimentaire Canada, M. Max Dea, conseiller en politiques pour le Cabinet du Premier ministre et Mme Semhar Tekeste, directrice associée des relations avec les intervenants pour la Chambre des communes. Les sujets discutés étaient la main-d’oeuvre, le commerce, la protection des cultures et la protection financière des vendeurs de fruits et légumes.

Lors du banquet de l’AGA, le CCH a honoré des gens qui se sont particulièrement distingués et ont effectué un travail exceptionnel pour l’industrie canadienne de l’horticulture :

  • John MacDonald qui a consacré plus de 40 ans aux activités du CCH, notamment, comme président en 1983. Il était membre de I’Association de producteurs de pommes de terre, du Potato Marketing Board, de la Blueberry Growers Association, de l’Union nationale des fermiers et de la PEI Federation of Agriculture.
  • Craig Hunter plus de 40 ans de service dévoué au secteur de la protection des cultures et son rôle de longue date de conseiller technique au sein du Comité consultatif de la protection des cultures du CCH.
  • Charles Stevens pour son dévouement et ses services à titre de membre du CCH. Il a servi pendant plus d’une décennie sur le Comité consultatif de la protection des cultures du CCH et  comme président au cours des cinq dernières années. Grâce à ses efforts, l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) s’est beaucoup améliorée pour l’enregistrement de nouveaux ingrédients actifs.

Pour consulter les 18 résolutions adoptées

 

En savoir plus »

Éditorial de la présidente – L’importance de s’impliquer au niveau national

Depuis mon début à la présidence des PPQ, j’ai pris à cœur de m’impliquer davantage au sein du Conseil canadien de l’horticulture (CCH) en tant qu’administratrice. Cette association représente des producteurs de fruits et légumes au Canada qui produisent plus de 120 différents types de cultures avec des recettes monétaires agricoles de 6 milliards de dollars en 2016. Lors de la dernière année, il y a eu une grande réorganisation dans le but de mieux répondre aux besoins des membres et nous sommes heureux des résultats. À la veille de l’assemblée générale annuelle prévue du 13 au 15 mars 2018, voici les principaux enjeux traités cette année : la main-d’œuvre, la gestion des risques de l’entreprise, la protection des cultures et le commerce.

Main d’œuvre

Le CCH a fait des représentations auprès du gouvernement en matière de main-d’œuvre concernant, entre autres, les problématiques concernant les demandes de permis afin d’accélérer le processus et les délais importants dans la remise des permis de travail à l’ambassade canadienne. De plus, une vidéo de sensibilisation sur la main-d’œuvre étrangère est en cours de réalisation. Le but étant de montrer les effets positifs pour les entreprises canadiennes lorsqu’elles engagent des travailleurs étrangers, mais également les répercussions positives sur les travailleurs et leur famille. Cette vidéo sera un outil qui permettra de montrer l’autre côté de la médaille aux décideurs et au grand public.

Gestion des risques de l’entreprise

La directrice générale du Conseil canadien de l’horticulture, Mme Rebecca Lee, a été nommée comme représentante de l’industrie sur le groupe consultatif d’experts mis sur pied par Agriculture et Agroalimentaire Canada. Ce comité appuiera le groupe de travail procédant à l’examen des programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) afin d’en évaluer l’efficacité et les effets sur la croissance et l’innovation. Elle pourra donc donner des rétroactions concernant la réalité du secteur horticole face à l’examen des programmes.

Protection des cultures

Mme Caleigh Irwin a été engagée par le CCH en tant que nouvelle ressource pour la protection des cultures. Elle est donc responsable de faire un suivi sur toutes les réévaluations prévues par l’ARLA et sur les demandes pour les pesticides à usage limité. Depuis les dernières années, l’ARLA fait des réévaluations intensives sur de nombreux pesticides. Mme Irwin pourra aider les producteurs dans l’élaboration d’argumentaires pour le maintien des homologations des pesticides.

Commerce

Le CCH représente le secteur horticole en matière de commerce international. Il transmet les informations pertinentes sur le secteur au gouvernement et veille aux intérêts, car un représentant est présent à plusieurs séances de négociations.

Je crois qu’il est important de pouvoir discuter des enjeux de la pomiculture et de l’horticulture avec les homologues des autres provinces et le CCH est le forum désigné. Une section Nouvelles du CCH a été ajoutée au bulletin afin de vous tenir informés des différents dossiers.

En savoir plus »

Programme de modernisation des vergers de pommiers du Québec

Le programme de modernisation des vergers de pommiers du Québec a été prolongé jusqu’au 31 mars 2021. En outre, l’aide financière maximale attribuée par entreprise agricole passe de 30 000 à 50 000 dollars.

Pour en bénéficier, pour des travaux printemps 2018 et années suivantes, tous les producteurs doivent remplir un nouveau formulaire d’inscription et l’envoyer au conseiller MAPAQ de leur région avant le début des travaux.

  1.  Texte du programme
  2. Formulaire d’inscription
  3. Formulaire transmission assurance plan A (volet 2 replantation)
  4. Aide mémoire

En savoir plus »

Version 2018 du guide de salubrité des aliments du programme CanadaGAP

La version 2018 du guide de salubrité est maintenant disponible.

Pour les besoins de la certification, les nouveaux guides entreront en vigueur le 1er avril 2018. La mise à jour de la Liste de contrôle de l’audit du programme CanadaGAP sera publiée avant cette date.

Ressources sur le site Web de CanadaGAP : Pour faciliter la transition vers la nouvelle version,veuillez consulter le site Web du programme CanadaGAP, https://www.canadagap.ca/fr/manuals/downloads/ où vous trouverez les outils suivants:

  • La plus récente version des guides (téléchargement gratuit)
  • Un document présentant les principales modifications apportées aux guides
  • Les documents indiquant les modifications par rapport aux versions précédentes des guides
  • Un document résumant les principales différences entre les productions
  • Un tableau indiquant les sections des guides s’appliquent aux divers types d’exploitation (c.-à-d., la production, l’emballage, l’entreposage, le remballage, le commerce en gros, le courtage).

Principales modifications :

  • Section 2 : Il y a une nouvelle exigence visant à consigner l’évaluation du site de production, y compris un nouveau registre.
  • Section 6 : Les exigences ont été modifiées pour s’assurer que la communication se fasse entre les parties responsables des LMR.
  • Section 23 : Les renseignements sur « l’équipe de rappel » qui se trouvaient dans l’Annexe S (Programme de rappel) ont été rapatriés dans le Guide. Les noms et coordonnées de chaque membre de l’équipe de rappel (y compris les coordonnateurs de rappel et les membres de l’équipe de rappel) doivent dorénavant être consignés.

Vous avez des questions? Veuillez les faire parvenir à info@canadagap.ca

En savoir plus »

Webinaire AgroMétéo Québec

À NE PAS MANQUER SUR U+ – WEBINAIRE DU 28 FÉVRIER  – AGROMÉTÉO QUÉBEC – OPTIMISEZ VOS TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES À LA FERME

Pour atteindre un maximum d’efficacité tout en minimisant les impacts sur l’environnement, les pesticides doivent être appliqués dans des conditions météorologiques précises. La plateforme Web Agrométéo Québec fournit de l’information en temps réel sur les conditions météorologiques actuelles et prévues de même que sur le développement des insectes et des maladies grâce à des modèles bioclimatiques. Il constitue un outil incontournable pour planifier vos interventions phytosanitaires au champ.

Au terme de cette formation d’une durée de 90 minutes, les participants connaîtront les conditions météorologiques à considérer quand ils planifient une intervention phytosanitaire et seront en mesure de trouver facilement les informations indispensables sur Agrométéo Québec.  Ils pourront également poser des questions aux conférenciers grâce à la messagerie instantanée.

Lien vers le programme et l’inscription 

En savoir plus »

Webinaire AgroMétéo Québec

À NE PAS MANQUER SUR U+ – WEBINAIRE DU 28 FÉVRIER  – AGROMÉTÉO QUÉBEC – OPTIMISEZ VOS TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES À LA FERME

Pour atteindre un maximum d’efficacité tout en minimisant les impacts sur l’environnement, les pesticides doivent être appliqués dans des conditions météorologiques précises. La plateforme Web Agrométéo Québec fournit de l’information en temps réel sur les conditions météorologiques actuelles et prévues de même que sur le développement des insectes et des maladies grâce à des modèles bioclimatiques. Il constitue un outil incontournable pour planifier vos interventions phytosanitaires au champ.

Au terme de cette formation d’une durée de 90 minutes, les participants connaîtront les conditions météorologiques à considérer quand ils planifient une intervention phytosanitaire et seront en mesure de trouver facilement les informations indispensables sur Agrométéo Québec.  Ils pourront également poser des questions aux conférenciers grâce à la messagerie instantanée.

Lien vers le programme et l’inscription 

En savoir plus »

Modifications au Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC)

Lors de l’AGA des PPQ du 16 janvier dernier, Mme Anne Fowlie, représentante de la Corporation de règlement des différends dans les fruits et légumes (DRC), nous expliquait le nouveau projet de Règlement sur la salubrité des aliments du Canada (LSAC) qui devrait entrer en vigueur au milieu de l’année 2018, soit au mois de juin ou juillet. La DRC a été créé en 2000 afin de remédier au système défaillant de règlement des différends au Canada et de renforcer les inspections à destination.  Le nouveau projet de Règlement stipule que l’adhésion à la DRC est requise pour faire le commerce des fruits et légumes frais (c.-à-d. : acheter, vendre, importer, exporter), sauf quelques exemptions.

Veuillez vous référer aux auto-évaluations selon votre type d’entreprise afin de savoir si vous devez adhérer au DRC:

Cliquez ici pour effectuer l’évaluation (Producteur, expéditeur, emballeur)

Cliquez ici pour effectuer l’évaluation (Marchés agricoles et autre vente directe aux consommateurs)

Cliquez ici pour effectuer l’évaluation (Agent, agent de producteurs, courtier)

 

Informations additionnelles

Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC)

La Corporation de règlement des différends dans les fruits et légumes (DRC)

Besoin de plus de renseignements? 

Anne Fowlie, projets spéciaux

Téléphone : 613 234-0984

Courriel : afowlie@fvdrc.com  ou info@fvdrc.com

 

En savoir plus »

Assemblée générale annuelle 2018

L’assemblée générale annuelle des producteurs de pommes a eu lieu le 16 janvier dernier à l’Espace Rive-Sud de La Prairie. Ce fut un moment opportun pour faire le points sur les dossiers travaillés par les élus et la permanence des PPQ au cours de la dernière année.

Cette année, nous avons le plaisir d’accueillir le président général de l’UPA, M. Marcel Groleau et le ministre de l’Agriculture, M. Laurent Lessard.

→ Consultez les résolutions AGA 16 janvier 2018

→ Consultez le rapport annuel 2017 et le cahier général.

Merci à nos partenaires qui ont grandement contribué au succès de notre événement.

En savoir plus »