Bienvenue ! Quel est votre profil ?

Réseau d’essais de cultivars et porte-greffes de pommiers

recupom 3

Le Réseau d’essais de cultivars et porte-greffes de pommiers (RECUPOM) a vu le jour en 1995. Ce réseau est le fruit d’un partenariat entre plusieurs intervenants impliqués en pomiculture provenant, entre autres,  Les Producteurs de pommes du Québec, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, des clubs d’encadrement technique et de plusieurs commanditaires soit : A. Lassonde, les Vergers Leahy, les Cidriculteurs artisans du Québec, la Pépinière Rochon, l’Association des emballeurs de pommes du Québec et les Vergers Paul Jodoin[1] .

Le principal objectif du réseau d’essai est de vérifier l’adaptabilité à notre climat de nouveaux cultivars et porte-greffes de pommiers réputés prometteurs localement ou à l’étranger. Pour ce faire, un site d’introduction appelé niveau 1 est actuellement situé sur l’ancien site de la Station de recherche de Frelighsburg d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Son rôle est d’introduire les cultivars et porte-greffes les plus prometteurs et d’en faire une première évaluation. La résistance au froid, le rendement, la période de maturité et la qualité des fruits sont quelques-uns des paramètres étudiés lors de l’évaluation des cultivars. On observe également la vigueur, la présence de faux broussins et de drageons lors de l’évaluation des porte-greffes. Au terme de celle-ci, les meilleurs sujets sont ensuite transférés dans un deuxième niveau d’évaluation composé de quatre parcelles qui sont situées dans des vergers commerciaux. Dès cette évaluation complétée, les cultivars et porte-greffes les plus performants seront ensuite recommandés soit sur une base provinciale ou régionale.

Depuis sa création le Réseau a permis de recommander l’introduction des nouveaux cultivars de pommiers suivants : Sunrise, Ginger Gold, Honeycrisp et Cortland Royal Court.  Ceux-ci sont recommandés par les conseillers et adoptés par les pomiculteurs québécois. Les porte-greffes de type nains, O.3 et B.9 ont très bien performé et représentent une alternative intéressante au porte-greffe M.26.

Pour de plus amples informations sur les résultats des essais et sur les activités du réseau, vous pouvez consulter le site web du Réseau.


[1] Le RECUPOM est financé par le programme Modernisation des vergers d’arbres fruitiers au Québec du MAPAQ et par le programme Agri-Innovation de AAC.

Bulletin aux pomiculteurs

Image Bulletin aux pomiculteurs

Mai 2017

  • Campagne de promo
  • Brûlure bactérienne
  • Concours HRI
  • Sondage Léger
  • Ministre MacAulay

Et plus !

Télécharger

Archives

Édition spéciale

16 janvier 2017

  • Conférencier invité
  • Coût de production
  • Entreposage janvier

Télécharger

Image Bulletin Express

Archives